•  

    Homélie du pape Jean-Paul II

    à l'occasion de la canonisation de St Jean-Gabriel Perboyre

    Lundi 3 juin 1996

     

    Je suis heureux de vous accueillir, chers amis pèlerins venus à Rome pour la canonisation de saint Jean-Gabriel Perboyre. Je salue cordialement mes frères dans l'épiscopat, notamment Sa Béatitude le Patriarche Stephanos II, les Évêques venus de Chine, de Macao, de France et de plusieurs autres pays. J'adresse aussi un salut chaleureux au Révérend Père Robert Maloney, Supérieur général de la Congrégation de la Mission, à ses confrères venus de toutes les provinces du monde, à la famille du nouveau saint, ainsi qu'aux membres et aux amis de la famille spirituelle de Saint Vincent de Paul.

    Dans la personne de Jean-Gabriel Perboyre, originaire du diocèse de Cahors, se trouve résumée la vocation missionnaire vincentienne: se donner totalement au Christ dans l'annonce de la Bonne Nouvelle aux pauvres et la formation du clergé. Pendant près de dix ans, Jean-Gabriel a mis à profit ses talents d'éducateur des jeunes dans le diocèse d'Amiens, puis dans la formation des futurs prêtres diocésains à Saint-Flour, et enfin des novices de sa Congrégation à Paris. Mais, ressentie, très jeune, la vocation d'aller jusqu'аuх extrémités de la terre annoncer l'Évangile, dans l'esprit même de Monsieur Vincent, se réalisera enfin lorsqu'il sera арреlé à partir vers la Chine. « Priez Dieu, disait-il, que ma santé se fortifie et que puisse aller en Chine, afin d'y prêcher Jésus-Christ et de mourir pour lui ». Il partira sur les traces de son propre frère et sur celles du bienheureux François-Régis Clet, son confrère martyrisé en 1820 dans la même région. Dans се pays, qu'il a aimé, il vivra jusqu'à l'héroïsme son engagement de se mettre pour tоujоurs à la suite du Christ. Jean-Gabriel achèvera ce témoignage de foi dans le partage saisissant des étapes de la Passion du Christ sur un semblable chemin de la croix.

    Prêtres de la Mission, et membres de la famille vincentienne, je vous encourage vivement à garder l'amour qui animait votre frère Jean-Gabriel à l'égard du peuple chinois, à maintenir intacte en vous la même aspiration à y annoncer la Bonne Nouvelle du Seigneur Jésus, qui se manifeste avec tant de force dans le martyre de Jean-Gabriel et de ceux qui, aujourd'hui comme hier, acceptent d'aller jusqu'au bout de leur témoignage.

    Dans notre monde marqué par tant de pauvretés, de détresses et de désespoirs, la famille vincentienne que vous représentez ici se doit de continuer avec générosité l'ouvre commencée par Monsieur Vincent. Prêtres de la Mission, Filles de la Charité, associations de laïcs qu'il a fondées ou qui sont nées de son esprit, les conditions actuelles vous invitent à coordonner de mieux en mieux les divers services que vous accomplissez. La belle figure de Jean-Gabriel Perboyre demeure une source d'inspiration missiоnnаirе, un арреl à avancer toujours plus loin sur les chemins de l'Évangile.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :